Une alliance pour contrer l’Appstore

Vingt-quatre opérateurs de téléphonie mobile ont formé une alliance pour créer une plate-forme ouverte d’applications et ainsi concurrencer le très populaire Appstore d’Apple.

Cette initiative est soutenue par trois des principaux fabricants de combinés, LG Electronics, Samsung et Sony Ericsson, a annoncé lundi la GSM Association lors du salon mondial du mobile qui se tient à Barcelone.

Des analystes sont toutefois sceptiques sur l’efficacité d’un projet réunissant autant de participants et soulignent qu’il sera difficile de faire concurrence à la puissance de la marque Apple.

Parmi les opérateurs, AT&T, Bharti Airtel, China Mobile, MTN Group, NTT DoCoMo, Orange, Orascom Telecom, Telefonica et Vodafone se sont engagés à soutenir l’initiative, a précisé la GSMA.

Tous ces opérateurs réunis représentent plus de trois milliards de clients dans le monde, a dit la GSMA, ajoutant que le projet permettra de réduire la fragmentation du secteur.

Dans un premier temps, « l’alliance va chercher à unifier les communautés de développeurs de ses membres et créer un seul et harmonieux point d’entrée pour faciliter l’intégration de nouveaux développeurs », a dit l’association.

« Il y a un élément qui manque: la marque et la puissance marketing qu’Apple possède », note Saverio Romeo, analyste à Frost & Sullivan.

« Chaque fois que Steve Jobs décide de lancer un nouveau produit, appareil ou service, le monde entier, y compris n’importe quel passant dans la rue, en parle pendant des jours avec passion », ajoute-t-il.

John Strand, directeur général de Strand Consulting, indique que cette initiative lui rappelle l’OMTP, pour Open Mobile Terminal Platform, une alliance entre huit opérateurs qui a vu le jour en juin 2004 et qui n’a depuis plus jamais fait parler d’elle.

Source