Virgin Mobil et l’iPhone ne font pas bon ménage

Virgin Mobile a un problème avec l’iPhone : le réseau 3G de l’opérateur mobile (MVNO) y fonctionne très mal avec un iPhone désimlocké.

L’UFC-Que Choisir a formulé une demande écrite le 10 février à l’attention du Pdg de Virgin Mobile France, Geoffroy Roux de Bézieux, pour qu’il s’explique sur les dysfonctionnements de l’iPhone.

L’association de consommateurs a été informée « de l’impossibilité d’utiliser les services 3G de l’opérateur avec un iPhone débloqué (désimlocké) ». L’UFC a également averti le gendarme des télécoms (l’Arcep), l’Autorité de la Concurrence et Pascal Cagni, le directeur général Europe d’Apple. Virgin estime de son côté que la société de Cupertino refuse de fournir les données nécessaires à la configuration du réseau 3G, « à nous, comme aux autres opérateurs mobiles, à l’exception des trois historiques, Orange, SFR et Bouygues Telecom », indique le groupe.

Mais l’association de consommateurs s’étonne de cette réponse. Lorsque les premiers iPhone étaient distribués exclusivement par Orange, il était possible de les débloquer et leur utilisation « sur d’autres réseaux ne posait pas de problème ».

Si d’aventure, l’ensemble des opérateurs mobiles virtuels (MVNO) qui louent les réseaux d’Orange, de SFR et de Bouygues Telecom ne peuvent proposer les services 3G sur l’iPhone, cela complique un peu plus leur activité. Ils ne captent que 5,93 % du marché, soit 3,5 millions de clients et à lui seul, Virgin Mobile, compte 1,7 millions de consommateurs. « Selon le principe de neutralité des réseaux et des technologies, empêcher techniquement l’interaction entre un terminal et un réseau (…) n’est pas autorisé », souligne l’UFC.

Source