Une ville américaine renommée Google.

Topeka, ville d’un peu plus de 100 000 habitants dans le Kansas, aux Etats-Unis, s’appellera « Google » pendant le mois de mars, a expliqué son maire, dans un communiqué officiel, lundi 1er mars. Le site Internet de la ville accueille désormais les visiteurs par un bandeau : « Ville de Google », écrit dans la police de caractères et les couleurs du logotype de la firme californienne.
« Cette proclamation est plus un clin d’œil qu’autre chose », précise le maire, William Bunten, dans le quotidien local The Topeka Capital Journal. Mais par cette initiative, les autorités locales cherchent en réalité à attirer le géant américain, et son projet d’installer des réseaux à très haut débit.
Google a en effet annoncé, au mois de février, sa volonté de construire des réseaux d’un débit d’un gigaoctet, soit cent fois plus rapide que la moyenne actuellement aux Etats-Unis. Le géant d’Internet prospecte « un petit nombre de sites pour participer à l’expérience », et rendra sa décision à la fin de l’année.

Topeka, ville d’un peu plus de 100 000 habitants dans le Kansas, aux Etats-Unis, s’appellera « Google » pendant le mois de mars, a expliqué son maire, lundi 1er mars. Le site Internet de la ville accueille désormais les visiteurs par un bandeau : « Ville de Google », écrit dans la police de caractères et les couleurs du logotype de la firme californienne.
« Cette proclamation est plus un clin d’œil qu’autre chose », précise le maire, William Bunten, dans le quotidien local The Topeka Capital Journal. Mais par cette initiative, les autorités locales cherchent en réalité à attirer le géant américain, et son projet d’installer des réseaux à très haut débit.
Google a en effet annoncé, au mois de février, sa volonté de construire des réseaux d’un débit d’un gigaoctet, soit cent fois plus rapide que la moyenne actuellement aux Etats-Unis. Le géant d’Internet prospecte « un petit nombre de sites pour participer à l’expérience », et rendra sa décision à la fin de l’année.

Source