Apple fait son cinéma sur iTunes

Depuis ce matin, vendredi 30 avril, iTunes, la plateforme légale de  téléchargement d’Apple, possède une nouvelle fonctionnalité : l’achat et la location de films à visionner sur son ordinateur, son iPhone, son iPod Touch ou encore l’Apple TV (en HD).

Presque deux ans (mai 2008) après avoir lancé le téléchargement de programmes TV via des accords signés avec TF1, M6, Canal +, etc., Apple complète son offre vidéo en France avec le cinéma. « Nous avons signé avec l’ensemble des studios hollywoodiens ainsi qu’avec Studio Canal, Pathé et le SND », indique Oliver Schusser, directeur senior, iTunes Europe.

Pour le lancement, entre 500 et 600 films seront disponibles en vente et à la location mais ce nombre devrait rapidement passer à plusieurs milliers dans les prochains mois. Côté tarifs, les prix oscilleront
entre 7,99 euros pour un film du catalogue, 9,99 euros pour un film récent et 13,99 euros pour une nouveauté majeure. Il ne sera possible de le copier pour le visionner, autrement que via le player iTunes ou sur un terminal Apple (iPhone etc.).

A la location, le prix sera de 3,99 euros pour une nouveauté et 2,99 euros pour un « classique ». Le long métrage peut alors être regardé dans les 30 jours suivant son téléchargement. Une fois le visionnage lancé, il reste disponible à volonté pendant 48 heures. Le temps, pour le cinéphile, de se faire tout un cinéma.

Source : METRO

McAfee va dédommager les particuliers victimes de sa mise à jour défaillante

Il fallait un geste fort pour faire passer la pilule de la mise à jour buguée de l’antivirus McAfee ayant provoqué la semaine dernière le plantage de milliers de PC sous Windows XP. La direction de l’éditeur américain a donc décidé de rembourser ses clients particuliers, qui se sont sentis délaissés après les premières réactions d’urgence, qui concernaient surtout les professionnels (grandes sociétés, administrations, etc.).

« Si vous avez engagé des dépenses pour réparer votre PC suite à l’incident, nous nous engageons à rembourser des dépenses raisonnables », explique McAfee sur son site. Les détails de cette opération n’ont pas encore été révélés, mais on sait déjà que cela englobe par exemple une visite chez un réparateur spécialisé. McAfee les donnera dans quelques jours mais annonce déjà que les utilisateurs touchés par le problème lui restant fidèles bénéficieront d’une extension de deux ans de leur abonnement. (Eureka Presse)

Source

La France mise en demeure pour les offres triple play

La Commission européenne a annoncé, lundi 26 avril, avoir mis en cause le régime fiscal appliqué par la France aux offres combinées « triple play » proposées par les fournisseurs d’accès à internet.
« Une mise en demeure a été envoyée aux autorités françaises en mars sur ce cas », a déclaré à l’AFP la porte-parole de la Commission en charge des questions de fiscalité, Emer Traynor, confirmant des informations de La Tribune.
Il s’agit de la première étape d’une procédure d’infraction de la Commission européenne. Elle fait suite à la plainte d’un particulier et à une détection d’infraction par les services de la Commission.
Bruxelles conteste la fiscalité appliquée en France aux offres « triple play » (forfaits regroupant télévision, téléphone et internet), proposées généralement pour 29,90 euros. Deux taux de TVA sont pratiqués sur ces offres, un taux réduit de 5,5% sur la moitié de la facture et un taux normal de 19,6% sur le reste.

2 mois pour rentrer dans le rang

Or la législation européenne, qui donne une liste précise de services auxquels peuvent être appliqués les taux réduits, « permet d’appliquer le taux réduit de TVA aux services de diffusion de télévision. En revanche, ce taux ne s’applique pas aux services de fourniture d’accès internet ou de téléphone », a souligné la porte-parole.

Continue reading La France mise en demeure pour les offres triple play

Un prix Pulitzer refusé par Apple, puis accepté…

Pour voir son application acceptée par Apple, il faut au moins le prix Pulitzer. C’est la leçon que peut tirer Mark Fiore, un caricaturiste politique américain qui avait vu sa proposition d’application pour iPhone préalablement refusée par la firme de Cupertino. L’application intitulée « NewsToons » présentait des dessins satiriques sur la vie politique américaine. Apple a fait savoir en décembre dernier qu’elle contrevenait à la charte que les développeurs doivent suivre afin d’obtenir le sésame pour le sacro-saint « App Store », la boutique en ligne du groupe californien.

Une première dans le dessin de presse

C’était sans compter sur le prix Pulitzer, décerné en avril au dessinateur. « C’est la première fois depuis la création d’une récompense pour le dessin de presse, en 1922, que le Pulitzer revient à un artiste dont le travail n’est pas publié sur du papier », a souligné le San Francisco Chronicle. Mark Fiore est effectivement un des premiers dessinateurs de presse à être passé sur le web en travaillant pour le SFgate.com depuis 2001, le site internet du quotidien de la côte ouest.
Distingué, le dessinateur a été rappelé par Apple qui lui a proposé de soumettre à nouveau son application, qui a cette fois-ci été validée. Elle est disponible depuis mardi au prix de 0,99 dollar. Steve Jobs, le célèbre patron de la firme à la pomme, a lui-même reconnu l’erreur. Nobody’s perfect.

Source

La TMP sera disponible en premier chez Virgin mobile

Virgin Mobile et le diffuseur TDF ont annoncé, jeudi 22 avril, un accord pour être les premiers à lancer, au second semestre 2011, la télévision mobile personnelle, qui permettra notamment de regarder la télévision sur son mobile en diffusion hertzienne.
Le lancement de la TMP était initialement programmé en France pour 2007, mais il était depuis en suspens car les différents partenaires n’arrivaient pas à s’accorder sur le modèle économique de ce mode de diffusion, et notamment sur qui, des opérateurs, des chaînes ou des diffuseurs, devait financer le réseau.

Facturation en « pack » ?

Continue reading La TMP sera disponible en premier chez Virgin mobile

La prochaine version de Windows Home Server disponible en bêta

Connue sous le nom de code « Vail », cette nouvelle mouture ne supporte que les systèmes 64 bits. Parmi les axes de développement, Microsoft a travaillé sur l’extension du streaming « en dehors du bureau ou du foyer ».

Dans l’esprit de ce qui a été réalisé avec windows 7 et Office 2010, Microsoft a voulu associer le public au test de la nouvelle version de Windows Home Server (basé sur Windows Server 2008 R2) destiné aux particuliers et aux petites entreprises.

Encore en développement sous le nom de code « Vail », il peut être téléchargé dans sa version bêta en anglais. Il s’accompagne d’un kit de développement pour permettre aux professionnels de commencer à plancher sur de nouvelles applications.

« Vail » sera uniquement préinstallé sur les machines.

Première information importante, cette nouvelle édition marque le passage au système 64 bits. Elle impose également quelques prérequis techniques en termes de configuration : processeur x64 à 1.4 GHz, 1Go de RAM et au moins 160 Go de disque dur.

Continue reading La prochaine version de Windows Home Server disponible en bêta