Mark Zuckerberg exclu de facebook

Un avocat américain a vu son compte Facebook être fermé à cause de son nom, le même que celui du fondateur du réseau social sur Internet. Après s’en être plaint à la télévision, son profil a été remis en ligne.

«Si vous aviez tapé Mark Zuckerberg dans Google en 2004, vous m’auriez trouvé. Moi et personne d’autre. Mark S. Zuckerberg, avocat spécialiste des faillites. Mais si vous aviez renouvelé votre recherche deux ans plus tard, vous ne m’auriez pas trouvé du tout. À présent, mon nom ne m’appartient plus», se lamente cet homme qui exerce depuis 23 ans à Indianapolis, sur son site iammarkzuckerberg.com.

Dans l’esprit du grand public, il n’y a qu’un Mark Zuckerberg: le fondateur du réseau social sur Internet Facebook. Comme si cette blessure de l’ego ne suffisait pas, le compte Facebook de l’avocat a de nouveau été désactivé la semaine dernière. Motif? Le site n’accepte pas les fausses identités. Après qu’il se soit plaint à la télévision, Facebook a réparé son erreur et présenté ses excuses.

«Je ne veux pas d’argent, je veux revenir sur Facebook et qu’ils me laissent tranquille!», avait déclaré l’homonyme, en proie à une «grande détresse émotionnelle». Il y a deux ans, son compte avait été fermé pendant quatre mois. Il avait pourtant dû fournir pour s’inscrire une copie de son certificat de naissance.

Pas rancunier, l’avocat promet que si le jeune milliardaire devait connaître des difficultés financières, il serait heureux de le défendre en «l’honneur» de leur homonymie.