Vers l’épuisement de l’ADSL, départ vers la 3D ?

On sait déjà que la TV HD avec les offres quadruplay a fortement mis en doute les capacités de l’ADSL, mais pourtant malgré de fortes inégalités, on y est parvenu. Rien n’est bien moins sur pour la TV HD 3D.

La 3D diffuse deux images simultanées qui seront ensuite filtrées avec les lunettes pour créer l’effet de 3ème dimension. Forcement, tout ça est bien agréable sauf pour l’ADSL. En effet, les conséquences sont énormes sur le débit : Le nombre d’images diffusées étant doublé, le débit requis est en théorie deux fois supérieur egalement.

Les opérateurs n’étant pas vraiment optimistes.. Free se glisse à part en affirmant « Si l’abonné est capable d’avoir le multiposte chez lui alors il aura la 3D avec la même qualité d’image. »

En effet, l’opérateur Free a logiquement raison puisque le multiposte signifie au minimum au moins deux canaux en simultané pour recevoir la TV sur plusieurs télévisions. (Néanmoins, qu’en est-il du multiposte en 3D?)

La France mise en demeure pour les offres triple play

La Commission européenne a annoncé, lundi 26 avril, avoir mis en cause le régime fiscal appliqué par la France aux offres combinées « triple play » proposées par les fournisseurs d’accès à internet.
« Une mise en demeure a été envoyée aux autorités françaises en mars sur ce cas », a déclaré à l’AFP la porte-parole de la Commission en charge des questions de fiscalité, Emer Traynor, confirmant des informations de La Tribune.
Il s’agit de la première étape d’une procédure d’infraction de la Commission européenne. Elle fait suite à la plainte d’un particulier et à une détection d’infraction par les services de la Commission.
Bruxelles conteste la fiscalité appliquée en France aux offres « triple play » (forfaits regroupant télévision, téléphone et internet), proposées généralement pour 29,90 euros. Deux taux de TVA sont pratiqués sur ces offres, un taux réduit de 5,5% sur la moitié de la facture et un taux normal de 19,6% sur le reste.

2 mois pour rentrer dans le rang

Or la législation européenne, qui donne une liste précise de services auxquels peuvent être appliqués les taux réduits, « permet d’appliquer le taux réduit de TVA aux services de diffusion de télévision. En revanche, ce taux ne s’applique pas aux services de fourniture d’accès internet ou de téléphone », a souligné la porte-parole.

Continue reading La France mise en demeure pour les offres triple play