Décodeurs TNT défaillants : quelques précisions du CSA

Les 300 000 à 500 000 tuners TNT potentiellement défaillants pointé par l’association Que Choisir fin février n’ont pas fini de faire parler d’eux. Il faut dire que cette découverte réalisée l’année du passage au tout numérique, fait désordre. Suite à cela, le CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) a décidé de reporter les changements techniques de la diffusion devant intervenir en mai 2010 à 2013, et déclencheurs du problème. Le conseil souhaite ainsi laisser du temps pour identifier les tuners susceptibles de poser problème, et si possible de trouver une solution.

En attendant, le CSA consacre une page sur son site aux récepteurs TNT. Le conseil liste les questions fréquentes et y apporte ses réponses. En voici quelques unes : Mon adaptateur TNT ou mon téléviseur risque-t-il de cesser de fonctionner au mois de mai 2010 ?,Existe-t-il une procédure pour savoir si mon adaptateur TNT est non conforme ?,Que se passera-t-il concrètement sur mon écran en 2013 si mon adaptateur TNT n’est pas conforme aux normes techniques ?

Le CSA tient aussi à préciser « qu’il n’a jamais été prouvé qu’existait un risque tel qu’il menace complètement le fonctionnement des récepteurs TNT. Les seuls cas de dysfonctionnements constatés en laboratoire consistent en des erreurs de classement ou de numérotation des chaînes ». Pas d’écran noir à craindre donc, selon les dires du Conseil. Reste qu’il admet qu’il n’existe pour le moment aucune procédure pour que les utilisateurs puisse vérifier la conformité de leur décodeurs TNT.

Source

Décodeurs TNT défaillants, les constructeurs démentent.

Il y a peu nous vous parlions, dans cet article, d’un problème qui toucherai de 300 000 à 500 000 tuners TNT « entrée de gamme » vendus en grande surface, aujourd’hui nos confrères de 01net ont contacté des constructeurs et le SIMAVELEC (Syndicat des industries de matériels audiovisuels électroniques). C’est sans surprise que ces derniers démentent les propos de Que choisir.

Un responsable chez un constructeur de tuner TNT, affirme ainsi : »Je n’ai jamais vu un décodeur, même chez les marques concurrentes, qui, pour une quelconque raison, se met à ne plus recevoir certaines chaînes. » « Le pire qui puisse arriver, c’est que les chaînes ne soient plus accessibles au bon numéro« 

Même son de cloche au SIMAVELEC : »Sur toutes les marques, qu’il s’agisse de modèles anciens ou récents, il n’y aura aucun problème. Cela fait longtemps que l’on a vérifié leur compatibilité. » Rappelons que le SIMAVELEC réunit des fabricants comme LG, Loewe, Panasonic, Philips, Samsung, Sony…

Qui dit vrai ? Nous le saurons assez rapidement puisque la nouvelle norme de diffusion, celle qui doit remettre en cause la compatibilité de ces adaptateurs sera en place au mois de mai.



Source

Un demi-million de décodeurs TNT bientôt en panne ?

tnt.jpg Entre 300.000 et 500.000 décodeurs TNT pourraient bientôt cesser de fonctionner, selon une information révélée par l’association UFC-Que Choisir dans son magazine Que Choisir. La cause du problème : une défaillance au niveau des normes de certains appareils vendus dans la grande distribution. Le bug pourrait intervenir dès le 5 mai prochain.

Selon l’UFC, les boîtiers vendus dans la grande distribution sont censés assurer la réception de la télévision numérique terrestre (TNT) ne sont pas tous « parfaitement aux normes ». Selon les sources de l’association, le problème toucherait jusqu’à 300.000 à 500.000 boîtiers déjà vendus en France, voire davantage. Sont potentiellement concernés les modèles les plus anciens et ceux commercialisés par les marques de distributeurs ou sous des marques peu connues.

La panne en question pourrait intervenir avec la mise en service de la nouvelle segmentation des chaînes, prévue pour le 5 mai prochain sur toute la France. « En simplifiant, tous les signaux adressés à l’adaptateur par les diffuseurs de la TNT tiennent aujourd’hui dans un seul et même « paquet », explique l’association. Mais, d’ici à trois mois, la quantité d’informations à charger augmentant, un deuxième paquet devra être sollicité. Une opération que ne sont pas capables d’assumer des centaines de milliers de décodeurs. »

Reprogrammation des chaînes obligatoire mais risquée

Le problème devrait apparaître quand le téléspectateur aura re-mémorisé les chaînes manuellement ou automatiquement. Cette manipulation devra obligatoirement être effectuée lorsque le signal analogique s’éteindra dans sa région pour être remplacé par le signal numérique, comme ce fut le cas en Alsace le 2 février dernier.

Selon l’UFC, trois problèmes se présenteront après cette opération. Les décodeurs seront – c’est heureusement le cas le plus rare – « complètement perdus, incapables de retrouver les chaînes » ; « les chaînes ne seront pas numérotées correctement » ; « toutes les chaînes ne seront plus présentes ».

Face à la discrétion des acteurs de la TNT (pouvoirs publics, CSA, Groupement France Télé Numérique, fabricants, distributeurs, etc.), l’UFC pourrait décider d’une action afin d’obtenir le remplacement des équipements défaillants.

Source